Skip to content

Votre premier curriculum vitæ

Robert Half International

 

Presque tous les récents diplômés se heurtent au même problème : comment démontrer que vous possédez les compétences requises lorsque vous posez votre candidature pour un premier « vrai » emploi? Heureusement, cette question est beaucoup plus facile à résoudre que celles de vos cours de philosophie (Qu’est-ce que la conscience?).

En effet, même si votre expérience professionnelle est très courte, voire inexistante, il est possible de rédiger un curriculum vitæ convaincant. Voici comment.

 

Laissez tomber l’énoncé de l’objectif

Dans la plupart des cas, l’énoncé de l’objectif (« Fonceur à la recherche d’un poste en ventes ») en dit plus long sur les attentes d’un chercheur d’emploi que sur les raisons qui en font le meilleur candidat pour le poste. Remplacez l’énoncé de l’objectif par une section résumé qui comporte une brève description de vos compétences adaptée à l’entreprise et au poste visés. Voici un exemple : « Diplômé en comptabilité avec expérience acquise dans un poste de stagiaire auprès d’une firme de comptables agréés de la région. À l’aise dans un environnement de travail où le rythme est rapide et les délais serrés. Connaissance poussée des logiciels de Microsoft Office, y compris la maîtrise d’Excel. »

 

Rédigez un curriculum vitæ mixte

Pourquoi ne pas remplacer le traditionnel curriculum vitæ chronologique par un curriculum vitæ mixte? Ce dernier format vous permet de faire ressortir vos aptitudes professionnelles en les regroupant au début du document. Par exemple, vous pourriez avoir une section « Compétences informatiques » ou « Expérience de supervision ». Ne vous limitez pas aux aptitudes que vous avez développées dans vos anciens emplois à temps plein ou à temps partiel. L’expérience que vous avez acquise en tant que stagiaire, bénévole ou membre de clubs ou de regroupements sociaux est tout aussi pertinente.

Vers la fin de votre curriculum vitæ, dressez une courte liste de votre parcours de travail en ordre chronologique inverse. N’oubliez pas votre formation (école, domaine d’études et moyenne pondérée cumulative si elle est supérieure à 3,0).

 

Concentrez-vous sur les compétences transposables

Vous croyez que vos années de serveur ne vous sont d’aucune utilité pour obtenir un poste en marketing? Détrompez-vous. Cette expérience vous a assurément mieux préparé à votre future carrière que vous ne le pensez. Par exemple, si vous avez supervisé d’autres employés, il s’agit d’une expérience de direction que vous pouvez ajouter à votre parcours. Vous pouvez également mettre en valeur vos solides aptitudes pour le service à la clientèle et la communication. Presque tous les employeurs recherchent ces compétences.

 

Utilisez des mots clés

Pour augmenter vos chances d’obtenir une entrevue, étudiez l’énoncé de l’offre d’emploi et reprenez des mots et des phrases dans votre propre curriculum vitæ. Utilisez ces mots clés pour décrire vos compétences (dans la mesure où c’est pertinent, bien entendu). Si une offre d’emploi précise que les candidats doivent maîtriser Microsoft PowerPoint ou JavaScript, intégrez ces termes dans votre document pour attirer l’attention du gestionnaire recruteur.

 

Créez un profil LinkedIn

Un profil LinkedIn ou d’un autre site de réseautage professionnel similaire peut vous aider dans votre recherche d’emploi. Les gestionnaires recruteurs sont nombreux à consulter ces sites pour trouver des candidats, et la tendance va croissant. En effet, dans un récent sondage mené par Robert Half International auprès de directeurs des ressources humaines, plus du tiers (36 pour cent) des répondants dit qu’il est assez probable que les curriculum vitæ soient éventuellement remplacés par les profils des réseaux sociaux et professionnels en ligne.

Essayez de remplir votre profil « à 100 % » : inscrivez votre expérience et vos champs d’intérêt, et ajoutez une photo. L’ajout de quelques recommandations (que vous pouvez demander à un professeur ou à votre superviseur de stage) vous permettra de vous démarquer un peu plus.

 

Demandez des avis extérieurs

Le curriculum vitæ est la clé pour obtenir une entrevue, encore faut-il qu’il soit bien taillé. En plus de vérifier la grammaire et l’orthographe plusieurs fois avant l’envoi, demandez à quelques amis, mentors ou membres de la famille en qui vous avez confiance de le relire pour éliminer toute erreur.

Demandez-leur des commentaires sur la structure et le contenu. Après tout, la plupart d’entre eux se sont déjà prêtés à l’exercice. Leurs conseils peuvent vous aider à transformer un bon curriculum vitæ en un excellent document.

 

Soyez pertinent

Vos deux victoires consécutives au championnat annuel du plus gros mangeur de hot-dogs de votre association étudiante ne vous seront d’aucune utilité pour trouver un emploi. Évitez de glisser des renseignements personnels, comme vos loisirs, dans votre curriculum vitæ, à moins qu’ils soient pertinents pour le poste convoité.

Aussi, ne vous limitez pas en longueur (une page ou moins, par exemple) sous prétexte que vous entamez votre carrière. Vous pouvez dépasser une page, mais vous devez éviter  d’ajouter de l’information superflue pour paraître plus qualifié que vous ne l’êtes.

Il n’existe pas de modèle unique de curriculum vitæ. Prenez le temps de créer un document de qualité qui souligne vos compétences et votre expérience les plus vendables pour vous donner les meilleures chances possible d’obtenir une entrevue et, au final, un emploi.

 

Robert Half International est la plus grande agence de recrutement du monde et compte dans son réseau mondial plus de 350 bureaux à l’échelle internationale. Pour de plus amples renseignements sur nos services professionnels, visitez le www.roberthalf.com. Pour plus de conseils sur l’emploi, suivez-nous sur Twitter au www.twitter.com/roberthalf.

Be First to Comment

Leave a Reply